Remise des brevets de médecine aéronautique et navale à l'EVDG

Retour

Mise à jour :09/03/2016  - Auteur :  Le MC Jean-François GALLET, Chef du CFMN -- Le MC Sébastien COSTE, Chef du CFMA

Après avoir été accueillie l’an passé à Toulon, la traditionnelle cérémonie commune de remise des brevets des promotions 2015-2016 des Centres de formation de médecine navale (CFMN) et de médecine aéronautique (CFMA) de l’Ecole du Val-de-Grâce (EVDG) a eu lieu dans le cadre prestigieux de l’amphithéâtre Rouvillois de l’ensemble historique du Val-de-Grâce à Paris, le 4 février 2016. A cette occasion, le médecin général inspecteur François PONS, directeur de l’EVDG recevait nombreuses autorités de la marine Nationale, de l’armée de l’Air, du Service de santé et des armées (SSA) aux côtés de plusieurs professeurs agrégés de l’EVDG et des universités civiles, de représentants du monde civil, des cadres de l’Ecole, des diplômés mis à l’honneur et de leurs familles. Ces instants ont été ponctués par des moments forts…

Ces centres de formation « milieux » sont placés sous la tutelle du Département préparation milieux et opérationnel (DPMO) de l’Ecole du Val-de-Grâce. Ils sont chargés d’organiser les formations d’adaptation à l’emploi et la préparation opérationnelle du personnel santé pour chacun des domaines spécifiques dont il relève.

 
     

CFMN et son héritage

Le médecin en chef (MC) Jean-François GALLET, chef du CFMN, prend la parole pour présenter la promotion des sept élèves-médecins parvenus au terme de leur formation et fraîchement brevetés dans le métier qu’ils ont choisi : celui de la médecine navale, en tant que médecin major d’une unité navigante.

Ce dispositif est complété depuis 2011 par un embarquement de deux mois et demi environ, qui se veut pragmatique, sur un Bâtiment de projection et de commandement (BPC), dans le cadre du Groupe des écoles d’application des officiers de la Marine (GEAOM), la traditionnelle mission Jeanne d’Arc , dévolue cette année au BPC Tonnerre  qui sera accompagné de la frégate  Guépratte.  Cette période d’instruction embarquée sera encadrée par le MC Philippe PAULE, professeur agrégé du Val-de-Grâce et chef du service de cardiologie de l’Hôpital d’instruction des armées (HIA) Clermont-Tonnerre à Brest. Cette expérience constitue aussi une occasion unique dans une carrière de tisser des liens durables avec les officiers-élèves de l’Ecole Navale.

Comme pour certifier la qualité et la pertinence de cette formation, et depuis un peu moins d’un an, le Brevet de médecine navale (BMN) est accrédité par la Conférence des grandes écoles (CGE), et bénéficie à ce titre du label « BADGE » [1].

Arriva alors le moment de la remise des brevets et diplômes. Sous les applaudissements, le médecin général inspecteur Philippe ROUANET, adjoint « emploi » au Directeur central, remet celui dévolu au major de la promotion, le médecin Gaëtan LAMOUR affecté sur la frégate de surveillance Prairial  à Tahiti. Ce jeune praticien s’est également vu remettre le prix du Chef d’Etat-Major de la Marine (CEMM) des mains du MC Jean-Christophe MIGOT (conseiller santé EMM), ainsi que le prix de l’association amicale de santé navale et d’outre-mer de celles du médecin chef des services (er) Georges DURAND, président national. Les autres médecins lauréats se voient chacun remettre leur brevet et leur diplôme par l’une des hautes autorités de la Marine ou du SSA présentes dans la salle.

Le médecin général MIQUELAJAUREGUI, inspecteur du service de santé pour la Marine et la Gendarmerie, peut remettre alors à l’infirmier anesthésiste du 3ème grade, son attestation d’infirmier de SNLE.

Les réservistes présents, les MC BELLENOT et DOUTRE, le médecin principal CORTIER et l’infirmier anesthésiste THIEUW, ayant validé leur formation l’année passée reçoivent à leur tour leur certificat des mains d’autorités ou de praticiens expérimentés. 

CFMA et engouement

Ensuite, le MC Sébastien COSTE, chef du CFMA, prend la parole pour présenter les formations propres au milieu aéronautique, ainsi que les praticiens et infirmiers qui les ont obtenues cette année.

Comme à l’accoutumée, cette cérémonie est l’occasion de remettre les brevets de médecine aéronautique de Défense (BMAD), les Brevets supérieurs de médecine aéronautique (BSMA) et les Certificats d’infirmier convoyeur de l’armée de l’air (CICvAA). Les deux brevets de médecine aéronautique sont aujourd’hui accrédités par la CGE (BADGE) témoin de la valeur de l’enseignement délivré.

La particularité de la promotion 2015 du BMAD tient au fait que les médecins en cours de carrière désireux d’obtenir cette compétence étaient plus nombreux que les jeunes médecins rejoignant leur première affectation. Ceci témoigne d’une part de l’attrait du domaine aéronautique pour les médecins des forces et d’autre part d’un réel besoin de compétences dans ce domaine de prédilection de la médecine militaire. Cette compétence en médecine aéronautique est mise en exergue par l’existence du BSMA, formation de deuxième niveau en médecine aéronautique accessible à des médecins déjà expérimentés, motivés et sélectionnés. Cette formation est résolument tournée vers une médecine aéronautique opérationnelle, sans équivalent dans le monde civil.

Le certificat d’infirmier convoyeur de l’armée de l’air correspond quant à lui à la première phase de formation des infirmiers convoyeurs. Ces derniers sont sélectionnés sur dossier et après un entretien oral. Le certificat vise à acquérir le socle de connaissance de base aéronautique, de l’armée de l’air et de ses aéronefs de transport, nécessaire pour accéder à la phase pratique opérationnelle au sein de l’escadrille aéro-sanitaire à l’issue de laquelle leur sera délivré le Brevet ICvAA après six mois de formation.

Une pag e  est tournée

Enfin, le Directeur de l’enseignement et de la formation du SSA, directeur de l’EVDG, s’exprime devant l’assemblée pour dresser un bilan très positif du travail de l’ensemble des enseignants, formateurs, stagiaires et élèves, ayant conduit cette année encore à des résultats particulièrement honorables.

Il évoque finalement pour leur rendre un hommage appuyé les cadres qui nous quittent : l’infirmier en soins généraux du 2ème grade Clark DUBAILLE, le maître François BOUTRON, et avec une mention toute particulière le MC Claude ROBINET.

Le MGI François PONS a clôturé la cérémonie mettant à l’honneur le MC ROBINET à l’occasion de son départ du Service soulignant son investissement scientifique dans l’enseignement de la médecine de plongée. Il se voit remettre pour l’ensemble de sa carrière totalement vouée à la médecine de la plongée et à la formation des plus jeunes, praticiens et infirmiers d’active et de réserve, l’authentique réplique de la médaille royale scellée dans les fondations de l’ensemble conventuel du Val-de-Grâce par Louis XIV en 1645.

     
 

[1] BADGE : Bilan d’aptitude délivré par les grandes écoles

eZ Publish Copyright © 1999-2010 eZ Systems AS and others. For more information see ezinfo/about.