evdg002 evdg001 evdg003 bandeaux_4 bandeaux_1 bandeaux_3 bandeaux_2 bandeaux2014_7 Professeurs agrégés
École du Val-de-Grâce

Pour une formation adaptée

École du Val-de-Grâce | Les formations | Médecins | Formation initiale des médecins

Formation initiale des médecins

Retour

Mise à jour :20/09/2017
L’entrée en troisième cycle | L’enseignement | La fin de cursus

Décret 2017-535 12 04 2017 accès 3ème cycle (format pdf, 145 kB).

Arreté du 12 04 2017 orga 3ème cycle (format pdf, 340 kB).

Arreté du 21 04 2017 maquette DES (format pdf, 3 MB).

Liens legifrance.gouv.fr :

Infos Réforme 3ème cycle des études de médecine (2 MB).

Mise à jour du 18/09/2017 :

Arrêté du 18 sept 2017 - Régions et subdivisions 3ème cycle études médicales (format pdf, 141 kB).

1. Entrée en troisième cycle 

En fin de cursus dans les écoles de formation de Bordeaux et de Lyon les élèves sont soumis aux épreuves classantes nationales  (ECN). En fonction du classement obtenu ils choisissent une affectation en qualité d’interne de spécialité hospitalière ou de médecine générale . Ils accèdent alors au troisième cycle des études médicales (TCEM) et au statut d’Internes des Hôpitaux des Armées  (IHA).
Cette procédure permet donc le choix de la discipline mais aussi celui de l’Hôpital d’Instruction des Armées  (HIA) de rattachement .

Après ce choix, les internes, rattachés à un HIA, relèvent pour leur formation pédagogique de l’unité de formation et de recherche médicale de l’université où ils prennent leur inscription annuelle. Ils sont ainsi répartis sur les 9 HIA et rattachés à 7 facultés de médecine.

2. L’enseignement 

Le troisième cycle des études médicales (TCEM), piloté par l’Ecole du Val-de-Grâce, se déroule sur 6 semestres. Seuls 5 sont communs entre les internes de spécialités hospitalières (ISH) et les internes de médecine général (IMG) : c’est le « tronc commun » du TCEM.

 Celui-ci comporte outre les stages hospitaliers  obligatoires un stage de médecine praticienne  en unités (pendant le 3ème semestre) et 6 modules médico-militaires  : 

  • « initial »,
  • « médecine tropicale »,  
  • « épidémiologie, hygiène et prévention »,  
  • « blessé de guerre »,
  • « humanitaire et actions civilo-militaires »,  
  • « nucléaire, radiologique, biologique et chimique »
  • et enfin le « brevet de médecine de l’avant ».

Les internes de médecine générale doivent avoir soutenu leur thèse avant la fin du 4ème semestre.

3. Fin de cursus 

En fin de 5ème semestre l’ensemble des internes de hôpitaux des armées passent les épreuves de fin de tronc commun .
Ils font l’objet d’un classement tenant compte de la note de classement des deux écoles établie à l’issue de la quatrième année du deuxième cycle, de la note obtenue aux épreuves classantes nationales et de la note obtenue à l’issue de la formation militaire suivie depuis l’admission dans le corps des internes.

Ce classement  permet l’inscription sur la liste d’ancienneté du corps des médecins des armées et, pour les IHA en médecine générale le choix de première affectation entraînant le choix de l’armée dans laquelle ils serviront.

Lors du sixième semestre les ISH poursuivent leur stage hospitalier tandis que les IMG  font le Stage Autonome en Soins Primaires Ambulatoires Supervisés  avec 3 mois en unité et 3 mois en instituts. A l’issue de ce stage les IMG obtiennent leur DES de médecine générale  et le titre de docteur en médecine .
Les ISH  poursuivent leurs stages hospitaliers. En fin de cursus ils soutiennent thèse et mémoire  et obtiennent leur titre de doctorat  et le DES dans la spécialité .

Haut
Copyright 2017 | Mentions légales